mercredi 23 juillet 2014

Champ lexical de la marinière

- Tu achètes une marinière juste avant d'aller à Belle-île ? 
- Ben oui, je n'ai pas l'intention d'y faire du shopping.
(il ne m'a pas crue)

Je viens d’acquérir la rolls des marinières, la vraie, la Saint James Naval II. Inutile de vous la raconter en prononçant sin djems, on dit sain jame, c'est français, môssieur ! Tellement française la marinière, que les américains appellent ça a breton (là vous pouvez prononcer e bwetone)(mais autant vous prévenir, l'air con* vous guette).



Quant au maillot de bain, le bas vient de chez Etam x Liberty (bon ok, c'est une culotte) et le bandeau de chez Décathlon. Je crois que le tout m'a coûté moins de 20€. Et, non, ça ne me pose pas de problème de me balader en culotte sur la plage. Par contre la probabilité pour que je tente la baignade est infime, je parie que le liberty est transparent une fois trempé.


(*) et en matière d'air con j'en connais un rayon !



2 commentaires:

  1. Très joli look!
    Deltrey de Deltreylicious blog mode et beauté

    RépondreSupprimer
  2. Très joli dernière photo. J'adore.

    RépondreSupprimer