vendredi 18 avril 2014

Mauvais timing ?



Envie subite de porter un pull manches courtes (j'en ai un) sur une chemise (j'ai aussi)(rien à acheter !) mais le hic c'est que je pars demain matin pour Belle-île. J'ai checké la météo et selon la formule (bretonne) consacrée il va faire beau mais frais. Comprendre : des éclaircies mais un vent glacial (ils préfèrent dire tonique). Quelqu'un peut me rappeler pourquoi je quitte régulièrement la Côte Basque pour la Bretagne ?...

Sinon, pour humer l'air vivifiant des prochains jours, rendez-vous sur instagram ;)


lundi 14 avril 2014

Le caban parfait



Je voudrais un caban.
Bon ok, j'ai déjà un caban. Un vrai, un breton (Le Glazik).


Mais acheté dans la précipitation (oh, ça va... ça peut arriver à tout le monde) je dois reconnaître qu'il est un peu trop grand pour moi. Oversize pour parler fashion style. Sauf que l'oversize quand tu fais (tout juste) 1m60, ça tasse grave. 
Celui-ci est parfait (couleur parfaite, boutons parfaits, col parfait), mais c'est un 36 (mouais 36-38 quand-même). Il n'existe pas en 34 ; et je n'en voudrais pas d'autre. 
Parce que pour info, un vrai caban c'est en laine, certes, mais c’est étanche (sinon t'en mettrais pas pour aller à la pêche en mer). Alors j'en veux un vrai, un breton, fabriqué en France (oui, madame !).
Je vais devoir chercher dans les tailles enfant (suis en Bretagne la semaine prochaine). Mélusine va encore dire que c'est trop la honte...

dimanche 13 avril 2014

Alexander Wang x H&M

!!!


La collection Alexander Wang x H&M proposera des vêtements et des accessoires pour femmes et pour hommes, et sera disponible à partir du 6 novembre 2014 dans une sélection de 250 magasins H&M à travers le monde, ainsi qu’en ligne.
Pour Alexander Wang, « c’est un honneur de faire partie des créateurs collaborant avec H&M. Le travail avec leurs équipes s’inscrit dans un processus à la fois amusant et palpitant. Ils font vraiment preuve d’ouverture d’esprit, que ce soit pour repousser les limites établies ou pour laisser libre court à la création. C’est une formidable opportunité pour permettre au grand public de découvrir l’univers et le style de la marque Alexander Wang. »

Rien à ajouter, c'est une belle journée :)

vendredi 11 avril 2014

Du basque authentique (pléonasme)

Dans mon pays* Au Pays Basque, il est des valeurs avec lesquelles on ne transige pas. Et la première d'entre elles, c'est l'authenticité.

Il y a très longtemps, une amie m'a offert Bleu de lin, un parfum pour le linge de maison. Je l'aime tellement que je l'utilise avec parcimonie pour le faire durer (depuis que j'ai appris qu'il ne se fait plus)(j'ai fait une petite dépression ce jour là). C'est comme ça que j'ai découvert la marque Jean Vier. Ici, on dit respectueusement la maison Jean Vier. Depuis 30 ans cette maison conjugue la tradition des toiles basques authentiques avec nos envies de modernité pour produire un linge de maison de très haute qualité. De ce linge de famille qu'on garde des décennies.


A la maison, nous apprécions au quotidien le luxe de se lover dans d'épaisses et moelleuses serviettes de bain (blanches avec une bande grise, la ligne Grand Hôtel)(on ne se refait pas).

Jean Vier, c'est avant tout du très joli linge de cuisine et de table (non ce n'est pas pareil)(dixit la fille qui ne cuisine jamais puisque son homme fait ça bien mieux qu'elle). Un belle idée de petit cadeau raffiné (et peu onéreux) si vous optez pour les torchons jacquard ou les panières à pain. Mais Jean Vier habille aussi la maison avec sa gamme déco ; et là, je suis prête à parier que votre canapé aura bientôt besoin du plaid Helette, non ?

Ceci est une invitation : leur site internet est un plaisir pour les yeux (et leurs boutiques, je ne vous raconte même pas), alors voici quelques images en amuse-bouche et pour le reste, régalez-vous !  www.jean-vier.com





(*) En vrai, mon pays, c'est le Nooord. Mais je suis expatriée ici depuis 15 ans, alors je suis un tout petit peu basque, enfin... disons que je perds de plus en plus mon label "touriste". En réalité, pour être reconnu en tant que Basque, il faut être né ici (depuis plusieurs générations). 
Tiens, comme les vrais parisiens ;)

mardi 8 avril 2014

When Phoebe meets Gabrielle


C'est sans doute parce-que je suis tombée amoureuse de ce merveilleux sac Chanel (il m'obsède, j'y pense tout le temps) croisé sur Pinterest (donc aucune idée ni de son époque, ni de son modèle précis)(ça m'évite de le chercher partout comme une hystérique) que j'ai craqué hier soir pour ce petit sac Zara.


Évidemment il est trop petit pour moi (si mes calculs sont bons, j'y fais entrer mon portefeuille, mon iphone, un chubby stick, mes clés et puis... plus rien !), mais sa sobriété phoebephilesque alliée à son petit air chanel ont eu raison de moi. Et puis son prix aussi, en dessous de 30€ je suis faible. 
Il est donc entendu qu'en ce printemps je n'aurai ni nez qui coule, ni migraine (pas de place pour les kleenex, ni les cachets), ni besoin de chéquier, ni de stylo donc. Que je porterai mes lentilles (pour une fois) et ne trimbalerai pas d'étui à lunette, ni de gel hydroalcoolique... (changement de vie ?)

Et enfin, les plus perfides d'entre vous l'auront noté, j'arrête d'arrêter d'acheter des sacs ;)

Sac bandoulière en cuir zara 29,95€. 
(dès que je le reçois, je vous le montre porté)

lundi 7 avril 2014

Et si on créait des liens ?

L'intention est belle et délicate, non ?

C'est l'histoire de deux blogueuses, Anouk et Marie, qui un jour ont décidé de traverser leur écran pour vivre in real life ce qu'elles avaient créé dans le virtuel. Après plusieurs années de belles rencontres et fortes du succès de leurs évènements à Paris, elles ont envie d'essaimer en province. Moi je dis oui, trois fois oui ! Parce-que des rencontres comme celles-ci sont toujours un joli moment.

Les évènements d'Anouk et Marie rassemblent des blogueuses, des lectrices, des jeunes créateurs, lors d'ateliers DIY, et de mini-marchés de créateurs, mais également des ateliers blogschool qui me tentent mais alors carrément (ahhhhrgh! c'est à Paris)(ceci dit, je n'exclus pas de m'offrir un billet d'avion pour le prochain). 

Alors si vous aussi, vous aimeriez voir ces jolies rencontres juste à côté de chez vous... vous pouvez agir en soutenant leur projet (même un tout petit peu, l'union fait la force, les filles), en votant pour votre ville, ou celle dans laquelle vous pourriez vous rendre sans exploser votre empreinte carbonne ;) et en parlant de leur belle initiative autour de vous.




:)

mercredi 2 avril 2014

Le sweat Miami art déco

On se croirait projeté dans le quartier Art Déco de Miami et pourtant c'est un collectif d'artistes londoniens, Studio Heretic, qui a réalisé cette collection capsule pour Pimkie. Avouons-le, certaines pièces ont l'air tout droit sorties d'un épisode de Miami Vice (vous ne savez même pas de quoi je parle ? vous êtes donc née dans les 90's). D'ailleurs Mélusine adoooooore le débardeur flamand rose (ce qui n'est pas forcément bon signe).

Et même si j'ai la sensation d'avoir eu exactement le même quand j'étais pré-ado, je me suis laissée tenter par le sweat rose, parce que le pastel est très joli avec du blanc, pour ses épaules matelassées, pour le perroquet bleu et parce que le sweat est mon t-shirt de printemps (et puis je ne sais même pas pourquoi je me justifie comme ça).

Pas mal mais peut mieux faire.


Mélusine a choisi pour vous...


Ah ben voilà !




J'irais bien refaire un tour à Miami...

Si vous avez encore le temps de flâner, il y a de belles images sur le blog Studio Heretic :)

mardi 1 avril 2014

Bleu de Sézane

Oui, je sais il fait 24°, un temps à traîner en short et en espadrilles (ce que je fais)(sauf que je ne traîne pas, j'ai plein de boulot). Quand je bosse en short et en espadrilles (privilège d'être son propre patron), j'ai une pensée amusée pour toutes mes années passées en tailleurs gris dans une société financière où l'on n'encourageait pas tellement l'originalité. Ça rigolait moyen de la fashion dans cette boîte.
Ceci dit, je n'oublie pas qu'on est seulement au début du printemps et que la fin de semaine redeviendra frisquette. D'où mon enchantement lorsque j'ai découvert, dans la jolie nouvelle collection Sézane, ces boots bleues divines et cette chemise bleue parfaite dont je pourrais avoir besoin rapidement :)
Je suis très bleu marine ces jours-ci...

 Boots Dakota marine 185€

Chemise June 80€


mardi 25 mars 2014

Des petits hauts à Biarritz

Une nouvelle boutique Des petits hauts vient d'ouvrir... Avant d'y entrer physiquement, et toujours dans un souci de démarche pragmatique (voire scientifique)(je vise le doctorat es-shopping), j'ai passé un certain temps sur leur joli site pastel afin de faire ma pré-selection (c'est-à-dire dépenser sans compter, mais virtuellement). Voici donc ce que je porterai bientôt (quand il arrêtera de pleuvoir)(j'ai le temps de m'organiser).




et bien sûr ce sublime sac Zeste gris 
(sac + gris = attraction fatale du moment de toujours)

Voilà, voilà... c'était un petit post en direct de fantasia web land, l'endroit où je dépense mon temps et mon argent sans compter (mais où j'économise le psy).

Bonne journée les filles :)






Des petits hauts c'est 11 rue de la Poste à Biarritz.

samedi 22 mars 2014

Le style ceinturé ?

Hier j'ai donné un conseil de style sur le blog de Garance Doré (genre la folle qui ose tout !). Il s'agissait d'Alex (une américaine donc) qui se demandait comment font les françaises pour ceinturer leur veste avec autant de classe (enfin, pas toutes les françaises, Emmanuelle Alt surtout)(qui est juste la rédac chef du Vogue français). Alors allez savoir pourquoi, dans un moment furtif de totale mythomanie, je me suis sentie légitime pour le lui expliquer...


Ensuite je me suis sentie obligée d'essayer sur le champ (les scrupules peut-être). Et c'est vrai que ça marche pas mal, même avec un très gros pull en dessous. Non ?

Pour l'occasion je vous ai ressorti mon sourire victoria Beckham 
Tentative de sourire... gnnnnnnin... presque !